Chien courant d'Istrie à poil ras

ou Istarski Kratkodlaki Gonic

Chien de chasse et limier
44 à 58 cm au garrot, femelle 48 cm
20 kg
Longévité : 12 ans
Origine : Yougoslavie

Standard N° 151

Utilisation

Chien courant par excellence ; il est bon surtout pour la chasse au lièvre et au renard. Il peut aussi être employé comme chien de recherche au sang. Sa constitution convient aux vastes terrains découverts en Istrie.

Bref aperçu historique

Il s'agit d'une ancienne race de chiens courants autochtones, dont la filiation se perd dans la nuit des temps.
Des fresques (1474, chapelle dédiée à Ste. Marie à Beram près de Pazin), des tableaux (p . ex. Le Titien, début du 18ème siècle) et des chroniques (1719, évêque Bakic de Djakovo) en témoignent. Grâce à ses excellentes aptitudes cynégétiques, le chien courant d'Istrie à poil ras a été exporté d'Istrie dans les régions avoisinantes. Les premières inscriptions dans le livre des origines datent de 1924. La race a été acceptée par la FCI en 1949, mais le premier standard publié ne date que de 1973. Aujourd'hui, le chien courant d'Istrie à poil ras est un chien que l'on rencontre fréquemment en Istrie et les régions avoisinantes où, à cause de ses excellentes qualités, il reste très apprécié par les chasseurs.

Aspect général

D'un aspect plein de noblesse avec sa robe blanc de neige coupée de taches jaune-orangé. Poil ras et fin. Tête longue, étroite et sèche. Corps souple. Queue fine portée légèrement recourbée en forme de sabre. Ce chien courant donne de la voix avec persistance, généralement d'un ton aigu et sonore.
Proportions importantes :
La longueur du corps doit dépasser au maximum de 10% la hauteur au garrot.

Comportement / caractère

Doux, docile, calme et très attaché à son maître. Il est vif et très passionné à la chasse.

Tête

La longueur de la tête varie entre 20 et 24 cm. Le front n'est pas plissé.
Région cranienne :
Crâne : Vu de profil, la protubérance occipitale est prononcée et le front est légèrement bombé avec une transition douce vers le chanfrein qui est droit. Le front, vu de dessus, est allongé et plutôt étroit avec un sillon frontal apparent.
Stop : Léger, sans cassure brusque.
Région faciale :
Truffe : Noire ou au moins brune. Narines bien ouvertes.
Museau : Long, large à sa base, s'amenuisant progressivement vers son extrémité. Le chanfrein est droit.
Dents : Fortes, avec articulé en ciseaux régulier et complet.
Yeux : De forme ovale, ni enfoncés dans les orbites ni protubérants.
Iris de couleur aussi foncée que possible. Paupières de couleur noire ou brune. Regard clair, plein d'expression.
Oreilles : Fines, avec une attache large un peu au-dessus de la ligne horizontale des yeux ; elles deviennent plus étroites vers leur extrémité.
On considère qu'elles sont longues, quand, portées vers l'avant le long du chanfrein, elles atteignent les canines ; elles sont très longues quand elles dépassent les canines. Elles doivent au moins être mi-longues et atteindre les arcades sourcilières.
Cou : Le profil supérieur est légèrement galbé dans la région de la nuque. L'attache avec la tête est perceptible à l'arrière de la protubérance occipitale. Le cou est implanté obliquement dans le tronc.
L'encolure est forte.
Longueur : Depuis la protubérance occipitale jusqu'au garrot, le cou mesure entre 15 à 20 cm.
Peau : Tendue, sans fanon ni plis.

Corps

La ligne du dessus descend doucement du garrot vers la croupe.
Dos : Droit, large et musclé.
Rein : Large et court.
Croupe : Longue et large, horizontale ou légèrement inclinée, plus longue chez les femelles que chez les mâles. Au niveau de la croupe, la hauteur mesure environ un doigt de moins qu'au niveau du garrot. Les hanches sont à peine perceptibles.
Poitrine : Bien descendue, elle atteint au moins le niveau du coude.
D'habitude, sa circonférence dépasse la hauteur au garrot d'environ 12 cm. Les côtes sont arrondies. Le poitrail est bien développé, mais la pointe du sternum est à peine visible.
Ventre et flancs : La ligne du dessous remonte doucement du sternum vers la région inguinale, donc le ventre est légèrement remonté.
Queue : Forte à son attache, elle va en s'effilant vers son extrémité.
Plus la queue est fine, plus l'aspect du chien paraît noble. Attachée haut, elle est de longueur moyenne et ne dépasse guère le niveau du jarret. La queue est légèrement recourbée vers le haut.

Membres

Membres antérieurs :
Omoplate : Longue, oblique, musclée et bien attachée à la poitrine.
Cou de : Bien au corps.
Avant-bras : Parfaitement vertical.
Carpe : Difficilement distinguable de l'avant-bras.
Pieds antérieurs : Plutôt des pieds de chat que des pieds de lièvre, légers, avec doigts serrés ; coussinets bombés et fermes ; ongles solides.
Membres postérieurs : Vus de derrière, la cuisse, la jambe, le tendon du jarret et le métatarse se trouvent sur une même verticale.
Cuisse : Courte, large et musclée
Grasset : Rotule large, placée haut.
Jambe : Longue, oblique et bien musclée.
Jarret : Fort.
Métatarse : Court, vertical ou très peu incliné, formant un angle de 10° à 20° avec la verticale.
Pieds postérieurs : Semblables à ceux de devant ; ils sont toutefois un peu plus allongés.
Allures : Très souples, régulières et dégagées.
Peau : Souple, bien appliquée sur tout le corps, ne faisant pas de plis ; de couleur rosâtre.

Robe

Poil : Ras, fin, dense et luisant. Parfois il est plus long qur les faces postérieures des cuisses et à la face inférieure de la queue, mais ce n'est pas recherché.
Couleur : Couleur de fond blanc de neige. Les oreilles sont en principe de couleur orangée, couleur qui dépasse la base des oreilles et recouvre les deux côtés du front jusqu'à la hauteur des yeux, ce qui donne à la tête son aspect avec masque caractéristique. On parle d'une étoile si, sur la partie supérieure du front, il se trouve une tache plus ou moins grande de la même couleur orangée. Les oreilles peuvent aussi êtres parsemées de taches orangées, ce qui est spécialement apprécié et considéré comme un signe de race pure. Des taches de couleur jaune-orangé plus ou moins étendues, en mouchetures ou en rubans peuvent se trouver sur n'importe quelle partie du corps, mais la plus souvent dans la région de l'attache de la queue.
Elles ne doivent jamais être si nombreuses qu'elles l'emportent sur le fond blanc. La teinte des taches doit être accentuée, ni pâle ni foncée ou même marron, ce qui indiquerait un mélange de races. La présence d'une troisième couleur est inadmissible, même au cas où il n'y aurait que quelques poils de cette couleur. La robe peut être uniformément blanche sans aucune tache.

Taille et poids

Hauteur au garrot : 44 - 56 cm.
Taille idéale chez les mâles : 50 cm ; chez les femelles : 48 cm.
Poids : Environ 18 kg chez un mâle adulte.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Défauts légers
• Ladre partiel de la truffe ou d'une paupière, truffe d'une pigmentation trop claire.
• Dos voussé ou légèrement ensellé.
• Croupe très oblique.
• Ventre levretté ou trop plein.
Défauts éliminatoires
• Disproportion entre la longueur du corps et la hauteur au garrot.
• Tête trop courte.
• Ladre étendu ou total de la truffe et des paupières.
• Museau trop court ; trop pointu ou tordu.
• Prognathisme supérieur ou inférieur.
• Articulé non conforme.
• Oeil vairon.
• Attache des oreilles très haute.
• Queue enroulée, déviée de côté ou en tire-bouchon , écourtée.
• Coudes trop écartés.
• Avant-bras tordus.
• Métacarpes trop obliques.
• Poil trop long.
• Toute autre couleur que le jaune-orangé.
• Taille au-dessus ou au-dessous des normes indiquées par le standard.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal

Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : maison avec jardin clôturé où le chien peut courir
Situation familiale : à envisager avec précaution si présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif, vous pouvez consacrer du temps à la promenade

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Chasse :
  • Chien courant. Ce sont des chiens qui courent après le gibier non blessé ou qui poursuivent le gibier blessé grâce à l’odorat.

Brossage et entretien : régulier
Education et remarque concernant son comportement : tranquille, affectueux, têtu. Education ferme
Risque de maladie : pas de problème particulier
Remarques : excellent à la chasse au renard et au lièvre

Chiens comparables


Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Chien courant d'Istrie à poil ras'
Titre *
Message*
Votre photo sur 'Chien courant d'Istrie à poil ras'
Votre nom *
Votre email *