Pudelpointer


Chien d'arrêt et de compagnie
60 à 68 cm au garrot, femelle 55 à 63 cm
30 kg
Longévité : 13 à 14 ans
Origine : Allemagne
Inscriptions au LOF en 2007 : 7 (254ème)

Standard N° 216

Utilisation

Chien de chasse polyvalent, possédant toutes les aptitudes requises pour cette race et pour toutes les utilisations en plaine, en forêt ou à l’eau.

Bref aperçu historique

Le Pudelpointer est un chien d’arrêt à poil dur, dont l’origine génétique remonte à un croisement entre les races Pointer et Caniche, sans aucun apport d’autres races de chiens d’arrêt.
Bien que le Caniche n’ait été utilisé que pour la création des premières souches, ses qualités de chasseur se sont conservées jusqu’à aujourd’hui. En les associant aux aptitudes exceptionnelles du Pointer pour le travail en plaine : un nez fin et réceptif même à distance, une quête rapide couvrant beaucoup de terrain, des arrêts fermes, on a su créer un chien de chasse polyvalent, sain génétiquement, et répondant aux exigences cynégétiques. Le pays d’origine est très attentif à préserver la santé de la race, avec une vigilance accrue à l’égard de la dysplasie de la hanche (HD) et de l’épilepsie.

Aspect général

Le type idéal présente la construction d’un
Pointer lourd au poil dur pas trop long, de couleur noire, marron ou feuille-morte recouvrant l’ensemble du corps.
• Le rapport entre la longueur du corps et hauteur au garrot est de 10 à 9.
• La longueur du crâne, depuis l’extrémité postérieure de la protubérance occipitale jusqu’au stop, est égale à celle du museau, depuis le stop jusqu’à l’extrémité de la truffe.

Comportement / caractère

Ni peureux, ni agressif. D’un caractère équilibré, calme aux réactions contrôlées, il possède un instinct de chasseur bien développé et ne doit montrer ni crainte du gibier, ni sensibilité aux coups de feu.

Tête

De proportions harmonieuses entre la longueur et la largeur, l’ensemble doit être en rapport avec la taille et le sexe.
Région cranienne :
Crâne : Plat, seuls les côtés sont légèrement arrondis, large et massif, arcades sus-orbitaires nettement saillantes.
Stop : Marqué.
Région faciale :
Truffe : Fortement pigmentée en harmonie avec la couleur de la robe.
Narines bien ouvertes.
Museau : De proportions harmonieuses entre la longueur et la largeur, ni étroit, ni pointu, chanfrein droit.
Lèvres : Jointives, non pendantes. Elles ne doivent en aucun cas favoriser l’écoulement de la salive.
Mâchoires/dents : Dents fortes ; mâchoires puissantes ; articulé en ciseaux ; denture régulière et complète ; les incisives supérieures viennent recouvrir les incisives inférieures, elle doivent rester au contact et être implantées d’équerre par rapport aux mâchoires. La formule dentaire complète est de 42 dents.
Yeux : Placés sur les côtés, grands, de couleur ambre foncé, leur expression est vive. Les paupières épousent bien le globe oculaire et sont bien pourvues de cils.
Oreilles : De taille moyenne, elles sont attachées haut, bien accolées à la tête, non charnues, avec un poil fourni, les pointes sont légèrement arrondies.
Cou : De longueur moyenne, fortement musclé, la nuque est galbée ; absence de fanon.

Corps

Ligne du dessus : Droite.
Garrot : Marqué.
Dos : Court et droit, ferme, très musclé.
Rein : Fortement musclé.
Croupe : De longueur moyenne, légèrement inclinée, à la musculature puissante.
Poitrine : Large, bien descendue ; les côtes sont bien cintrées, sans être en tonneau.
Ligne du dessous et ventre : Elle se relève légèrement vers l’arrière en dessinant une courbe élégante ; ventre rentré.
Queue : Elle prolonge la croupe en suivant une ligne régulière et sans cassure. Elle est droite ; elle ne devrait pas être portée verticalement.
Le poil est dur sans franges. Si elle est écourtée en vue de la chasse, sa longueur devra, conformément aux règles de protection des animaux, atteindre le bord inférieur de la vulve chez les femelles, ou recouvrir les testicules chez les mâles.
Dans les pays où la loi interdit l’amputation de la queue, celle-ci peut être laissée naturelle. Elle devrait alors atteindre la pointe du jarret, être droite ou légèrement incurvée en forme de sabre et portée un peu au-dessus de la ligne de dos.

Membres

Membres antérieurs : Vus de face, droits et parallèles, vus de profil, droits et venant se placer bien sous le corps. Ossature et articulations puissantes.
Epaules : Omoplates bien appliquées et bien musclées. Elles forment avec le bras un angle bien marqué.
Bras : Long, à la musculature forte et sèche.
Cou des : Bien placés sous le corps et appliqués correctement sans être trop serrés contre la paroi thoracique, ni tournés en dehors.
Avant-bras : Long, bien musclé, sec et vertical. Il forme avec le bras un angle marqué
Carpe : Fort.
Métacarpe : Légèrement incliné vers l’avant.
Pieds : Ronds à ovales ; aux doigts serrés. Coussinets robustes et résistants. Le poil des pieds et des doigts ne doit pas être trop long.
Membres postérieurs : Droits et parallèles vus de derrière, bien musclés et à l’ossature forte.
Cuisse : Longue, large, bien musclée.
Genou : Fort. La cuisse forme avec la jambe un angle bien marqué.
Jambe : Forte, musclée, nerveuse.
Jarret : Fort, très bien angulé.
Métatarse : Court et vertical.
Pieds : Ronds à ovales, aux doigts serrés. Coussinets robustes et résistants. Le poil des pieds et des doigts ne doit pas être trop long.
Allures : Harmonieuses et élastiques, bonne prise de terrain des antérieurs et bonne poussée des postérieurs. Foulées amples. Les antérieurs et les postérieurs sont parallèles et se portent droit devant.
Le chien se tient bien droit.
Peau : Ferme, bien tendue, sans plis.

Robe

Poil : Dur, serré, bien couché sur le corps, de longueur moyenne, rude avec un épais sous-poil. Sur le garrot, la longueur du poil doit être de 4 à 6 cm. La tête présente une barbe et un toupet dont les mèches s’enroulent comme des copeaux de bois. Sur le ventre, le poil est serré et dense.
La dureté et l’épaisseur du poil doivent offrir la meilleure protection possible contre les intempéries et les blessures.
• Marron.
• Feuille-morte.
• Noire.
De petites marques blanches sont admises.

Taille

Hauteur au garrot : Mâles 60 à 68 cm.
Femelles 55 à 63 cm.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Dos ensellé ou de carpe.
• Coudes décollés ou tournés en dedans.
• Jarrets en tonneau, jarrets de vache, jarrets serrés en statique et/ou aux allures.
• Allures raides, raccourcies.
• Poil trop long, trop fin ; absence de sous-poil.
• Peur du gibier, nervosité, agressivité, chien qui mord par peur.
• Toute faiblesse de caractère, notamment la sensibilité aux coups de feu.
• Prognathisme inférieur ou supérieur, articulé croisé ; canines trop rapprochées.
• Dents manquantes autres que les P1.
• Entropion ou ectropion, même léger.
• Absence de cils aux paupières supérieures et absence de poil sur les paupières (paupières glabres).
• Poil court.
• Absence de barbe.
• Toute autre couleur de robe ou de marques que celles indiquées dans le standard.
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : maison avec jardin clôturé où le chien peut courir
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif, vous pouvez consacrer du temps à la promenade

Utilités
Chasse :
  • Chien d’arrêt. Ce sont des chiens qui trouvent le petit gibier, et pointe (c'est-à-dire indique ou se trouve le gibier).
  • Chien rapporteur. Ce sont des chiens qui vont rechercher le gibier abattu par le chasseur quel que soit le terrain (eau, marécage,…).

Brossage et entretien : régulier
Education et remarque concernant son comportement : vif, bon caractère. Education ferme assez facile
Risque de maladie : otite
Remarques : race rare en France

Chiens comparables

Avis des internautes

Commentaire

épilepsie de Pierre Bélanger - 15-10-14 03:53

l'épilepsie est-elle une maladie courante chez cette espèce et peut-on savoir si un chiot en sera affecté?

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non




Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Pudelpointer'
Titre *
Message*
Votre photo sur 'Pudelpointer'
Votre nom *
Votre email *