Les interdits alimentaires de votre animal

Les interdits alimentaires de votre animal

Vous aimez faire plaisir à votre animal en diversifiant sa nourriture, mais saviez-vous que des aliments que nous consommons tous les jours sont toxiques pour nos compagnons ?

Quels aliments sont toxiques ?

Le chocolat et le café

Le chocolat contient de la théobromine, l’un des composants du cacao, molécule toxique pour nos animaux de compagnie. La quantité nocive de chocolat varie selon son degré en cacao : 30g de chocolat noir peuvent tuer un chiot de 3 kg ! Des symptômes peuvent apparaître en dessous de cette dose.

Le café contient également de la théobromine, ainsi que de la théophylline et de la caféine. Il est donc également dangereux pour nos amis à quatre pattes.

L’alcool

La consommation de boissons alcoolisées ainsi que la consommation de fruits fermentés peuvent être à l’origine d’intoxication chez nos compagnons. Les doses d’intoxication sont les mêmes chez eux que chez l’homme mais, compte-tenu de leur petite taille, une faible quantité d’alcool peut-être très dangereuse ! Attention à ne pas en laisser à leur portée.

L’ail, l’oignon et la ciboulette

Ces plantes du genre Allium provoquent une destruction des globules rouges à l’origine d’une anémie. Cette dernière peut mettre jusqu’à une semaine à se déclarer. 25 g d’oignon, cru ou cuit, peuvent intoxiquer gravement un chien ou un chat de 5 kg. Heureusement, nos carnivores domestiques en meurent rarement.

Le raisin

Même si à l’heure actuelle on ignore la raison, le raisin, qu’il soit sec ou frais, peut être à l’origine d’une intoxication en quelques heures. 50 g de raisin suffise à empoisonner un animal de 5 kg. Le pronostic peut-être très réservé.

La pomme de terre

Dans les pommes de terre germées ou abîmées ainsi que dans les épluchures, on trouve de la solanine en grande quantité. Elle est à l’origine d’une intoxication aiguë pouvant provoquer des troubles digestifs ou neurologiques. La pomme de terre cuite n’est quant à elle pas dangereuse.

Le sel

Le sel ingéré en grande quantité , comme chez l’homme, peut-être mortelle. Cette ingestion provoque des déséquilibres organiques à l’origine de troubles neurologiques. 20 g de sel peuvent entraîner la mort d’un animal de 5 kg. Ce sel peut être trouvé dans du sel de table, dans l’eau de mer en grande quantité mais principalement lors d’ingestion de pâte à sel.

La noix de macadamia

Comme pour le raisin, le composé toxique n’est pas connu. La noix de macadamia est toxique crue comme cuite. On la trouve par exemple dans les cookies ou certaines sucreries. Des vomissements ou des difficultés à se déplacer peuvent être observés. Il n’y a pas de cas mortel connu.

L’avocat

Les doses toxiques et la molécule à la base de l’intoxication ne sont à l’heure actuelle pas connues, il est donc conseillé de ne pas donner du tout d’avocat à nos animaux. Toute la plante est toxique, le fruit également.

Quels symptômes doivent m’inquiéter ?

Diarrhée, vomissement, abattement, perte de conscience, convulsions, difficultés à se déplacer… Les symptômes sont divers et diffèrent selon le toxique ingéré. Ils ne sont pas forcément spécifiques d’une intoxication et peuvent également être causés par une autre affection. Généralement, les symptômes sont d’apparition brutale. Une intoxication peut également être chronique, c'est-à-dire évoluer sur le long terme.

Quelle démarche adopter ?

Les symptômes précédemment cités, qu’ils soient ou non dus à une intoxication, doivent vous pousser à contacter un vétérinaire. 

Si votre animal a réellement été intoxiqué, votre vétérinaire mettra en place un traitement symptomatique et éliminatoire afin de diminuer les symptômes et favoriser l’élimination du toxique : perfuser, transfuser, administrer des molécules anticonvulsivantes, réchauffer votre animal…

« Dois-je faire vomir mon animal ? » Non, pas sans avoir au préalable appelé votre vétérinaire qui sera à même de vous renseigner car certains toxiques ne doivent surtout pas être vomis. Dans le cas contraire, votre vétérinaire pourra induire les vomissements à l’aide d’injections.

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du Centre antipoison  animal et environnemental de l’Ouest au 02 40 68 77 39 - https://www.centre-antipoison-animal.com

J'aime Bof


Votre commentaire sur 'Les interdits alimentaires de votre animal'