Galgo espagnol

Galgo espagnol
ou Lévrier espagnol

Chien de course et de compagnie
62 à 70 cm au garrot, femelle 60 à 68 cm
30 kg
Longévité : 12 ans
Origine : Espagne
Inscriptions au LOF en 2007 : 18 (228ème)

Standard N° 285

Utilisation

Chien qui chasse le lièvre en terrain découvert et qui se dirige par la vue. Jadis il a également été utilisé pour chasser d'autres gibiers à poil tels que le lapin, le renard voire le sanglier ; cependant l'utilisation primordiale de la race a été et reste la chasse au lièvre en terrain découvert.

Bref aperçu historique

Le Galgo espagnol est connu dès l'Antiquité par les Romains, encore que nous sommes amenés à supposer que son arrivée et son implantation dans la Péninsule sont très antérieures à cette époque. Descendant des anciens lévriers asiatiques il s'est adapté à nos différents terrains de steppes et de plaines. Il fut exporté en grandes quantités dans d'autres pays tels que l'Irlande et l'Angleterre au cours des XVIme, XVIlme et XVIIIme siècles.
Notre lévrier espagnol est un des ancêtres du lévrier anglais qui présente avec le Galgo les ressemblances propres à la race qui servirent de base à ses sélections et acclimatations ultérieures. Parmi les nombreuses citations des auteurs classiques, il convient de souligner celle de l'archiprêtre de Hita qui dit: "Lièvre qui part est aussitôt pris en chasse par le lévrier..." ; il atteste ainsi la fonction principale et ancestrale de la race.

Aspect général

Lévrier de bon format, eumétrique -subconvexe, sublongiligne et dolichocéphale. D'ossature compacte, tête longue et étroite, ample capacité thoracique, ventre très relevé et queue très longue. Arrière-main bien d'aplomb et musclé. Poil fin et court ou dur et semi-long.
Proportions importantes : Structure sublongiligne, longueur légèrement supérieure à la taille. On doit rechercher les proportions et l'harmonie fonctionnelle, tant en position statique qu'en mouvement.

Comportement / caractère

De caractère sérieux et réservé ; cependant, à la chasse, il fait à l'occasion preuve de grande énergie et vivacité.

Tête

Proportionnée avec le reste du corps, longue, sèche et décharnée. Le rapport crâne-museau est de 5/6: longueur du crâne 5, longueur du museau 6. Lignes crânio-faciales divergentes. Vu du dessus, l'ensemble crâne-museau doit être très long et uniforme (sans saillies); avec un museau long et étroit.
Région cranienne :
Crâne : De largeur réduite et de profil subconvexe. La largeur du crâne ne dépassera pas sa longueur. Le crâne est parcouru par un sillon médian bien marqué sur ses deux premiers tiers; les sinus frontaux et la crête occipitale sont simplement indiqués.
Stop : En pente douce, très peu accentué.
Région faciale :
Truffe : Petite, humide et avec des muqueuses noires.
Museau : Long, de profil subconvexe, avec un chanfrein légèrement busqué en direction de la truffe. Chanfrein étroit.
Lèvres : Très sèche, la supérieure couvrira tout juste l'inférieure.
L'inférieure ne présentera pas de commissure labiale marquée. Fines, tendues et avec des muqueuses foncées.
Mâchoires/Dents : Dents fortes, blanches et saines. Articulé en ciseaux. Canines très développées. Toutes les prémolaires sont présentes.
Yeux : Petits, obliques, en amande; de préférence foncés, de couleur noisette. Le regard est calme, doux et réservé.
Paupières : Peau fine et muqueuses foncées. Appliquées très étroitement sur le globe oculaire.
Oreilles : A large base, triangulaires, charnues en leur premier tiers et plus fines et minces jusqu'à la pointe qui sera arrondie. Insérées haut.
Quand l'attention du sujet est éveillée, elles sont à demi dressées en leur premier tiers avec les pointes pliées, dirigées latéralement. Au repos, elles sont "en rose", appliquées contre le crâne. Quand on exerce une traction, elles arrivent très près de la commissure des deux lèvres.
Palais : De la couleur des muqueuses avec des crêtes très marquées.
Cou : Long, ovale en coupe, aplati, svelte, fort et souple. Etroit en sa portion crânienne, s'élargissant légèrement en sa portion postérieure.
Ligne supérieure légèrement concave. Ligne inférieure quasi rectiligne avec une légère convexité centrale.
TRONC :
Vue d'ensemble : Rectangulaire, fort et souple. Donnant un aspect de robustesse, d'agilité et d'endurance. Ample développement de la cage thoracique; ventre très relevé;
Ligne du dessus : Avec une légère concavité du dos et une convexité du rein. Sans cassure brusque et sans oscillations pendant le mouvement, donnant l'impression d'une grande élasticité.
Garrot : Peu marqué.
Dos : Droit, long et bien défini.
Rein : Long, fort, pas très large et avec un bord supérieur arqué; musculature compacte et longue, donnant une impression d'élasticité et de vigueur. La hauteur du rein en sa partie centrale peut dépasser la hauteur au garrot.
Croupe : Longue, puissante, en son pupitre. Son inclinaison sur l'horizontale dépasse 45'.
Poitrine : Puissante, quoique pas très large; bien descendue, sans atteindre le coude et très profonde en son extension jusqu'aux côtes flottantes. Pointe du sternum marquée.
Côtes : Les côtes sont plates avec de larges espaces intercostaux. Les côtes doivent être bien visibles et marquées. Le périmètre thoracique sera légèrement supérieur à la hauteur au garrot.
Ventre et flancs : Ventre brusquement relevé après le sternum; levretté.
Plis des flancs courts et secs et flancs bien développés.
Queue : Forte à la racine et attachée bas, elle s'allonge entre les jambes en étant bien en contact avec celles-ci. Elle va en s'affinant progressivement jusqu'à sa terminaison en pointe très fine.
Elle est souple et très longue; elle dépasse largement le jarret. Au repos, elle tombe en faucille avec un crochet terminal plus marqué et incliné latéralement. Ramenée entre les jambes avec un crochet terminal touchant quasi le sol en avant des membres postérieurs, elle réalise un des aspects qui confèrent le plus de typicité à la race.

Membres

Membres antérieurs :
Aspect d'ensemble : Antérieurs en aplombs parfaits, fins, droits et parallèles. Métacarpes courts et fins . Pieds de lièvre.
Epaules : Sèches, courtes et obliques. L'omoplate doit être sensiblement plus courte que le bras.
Bras : Long, plus long que l'omoplate, très musclé, avec des coudes libres quoique bien appliqués contre le tronc.
Avant-bras : Très long, droit et parallèle ; ossature bien définie, avec des tendons bien marqués. Coussinets (tubercules) du carpe très développés.
Métacarpe : Légèrement oblique, fin et court.
Pieds antérieurs : De lièvre. Doigts serrés et bien cambrés. Phalanges longues et fortes.
Tubercules et coussinets plantaires durs et bien développés.
Membrane interdigitale d'un développement modéré et ongles bien développés.
Angulations : Angle scapulo-huméral 110°
Angle huméro-radial 130°
Membres postérieurs :
Aspect d'ensemble : Puissants, ossature bien définie, musclés, avec des muscles longs et bien développés. Parfaitement d'aplomb avec des angles corrects. Jarrets bien marqués ; métatarse court et vertical.
Pieds de lièvre avec des doigts relevés haut. Les postérieurs donnent l'impression de puissance et d'agilité dans l'impulsion.
Cuisses : Très fortes, longues, musclées et toniques. Le fémur approchant le plus possible de la verticale. Vues par l'arrière, elles montreront au premier coup d'oeil une musculature très marquée.
Larges, aplaties et puissantes ; la longueur de la cuisse mesure les 1/4 de celle de la jambe.
Jambe : Très longue et d'ossature définie et fine. Musclée en sa partie supérieure; moins musclée en sa région inférieure, avec des veines et des tendons nettement visibles.
Jarrets : Bien marqués avec le tendon d'Achille nettement visible qui doit être très développé.
Métatarse : Fin, court et vertical.
Pieds postérieurs : De lièvre, à l'égal des antér ieurs.
Angulations : Angle coxo-fémoral 110° angle fémoro-tibial 130° angle du jarret dépassant 140°.
Allures : L'allure typique est par nature le galop. Le trot doit être allongé, rasant, élastique et puissant. Pas de tendance à se traverser ni à l'amble.
Peau : Appliquée intimement sur le corps en toutes ses parties, solide et souple, de couleur rose. Les muqueuses doivent être foncées.

Robe

Poil : Serré, très fin, court, lisse; réparti sur toute la surface du corps jusqu'aux espaces interdigitaux. Légèrement plus long à la partie postérieure des cuisses.
La variété à poil dur demi-long présente une dureté plus grande et une longueur de poil qui peut être variable; quoique toujours réparti uniformément sur tout le corps il tend à former barbe et moustaches au museau et sourcils et toupet à la tête.
• Fauves et bringés plus ou moins foncés, bien pigmentés.
• Noirs.
• Tachetés de noir, foncés et clairs.
• Alezans brûlés.
• Cannelle.
• Jaunes.
• Rouges.
• Blancs.
• Avec marques blanches et pies.

Taille

Hauteur au garrot :Mâles de 62 à 70 cm.
Femelles de 60 à 68 cm.
Une tolérance de 2 cm vers le haut est admise chez les sujets de proportions parfaites.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Tête quelque peu large ou peu ciselée.
• Profil du museau rectiligne, museau pointu.
• Par iétaux accusés.
• Absence de n'importe quelle prémolaire.
• Articulé en tenaille,
• Queue un peu courte, dépassant peu le jarret.
• Cicatrices, blessures et éraflures en saison de chasse.
• Tête volumineuse. Crâne de largeur excessive accompagnant un museau pointu.
• Stop très marqué.
• Axes crânio-faciaux parallèles.
• Babines et fanon marqué.
• Prognathisme supérieur modéré.
• Absence de canines non due à des accidents.
• Yeux clairs, ronds, saillants ou proéminents.
• Ectropion, entropion.
• Oreilles courtes, dressées ou petites.
• Cou court et rond.
• Ligne du dessus ensellée.
• Hauteur au rein moindre que la hauteur au garrot.
• Croupe courte, ronde ou peu oblique.
• Insuffisance du périmètre thoracique.
• Côtes en tonneau.
• Flancs courts.
• Musculature très globuleuse, ronde et peu allongée.
• Aplombs incorrects, doigts pas assez serrés, jarrets de vache.
• Coussinets plantaires faibles.
• Queue et oreilles amputées.
• Contour d'aspect grossier, lourd ou sans souplesse.
• Caractère déséquilibré.
• Manque de type.
• Nez fendu.
• Prognathisme supérieur marqué ou prognathisme inférieur.
• Ligne du dessus très large, plate et droite.
• Poitrine qui descend largement au-dessous du coude.
• Tout autre caractère typique qui rappelle ou indique un métissage.
• Albinisme.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.
Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : maison avec jardin clôturé où le chien peut courir
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif, vous pouvez consacrer du temps à la promenade

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Chasse :
  • Chien courant. Ce sont des chiens qui courent après le gibier non blessé ou qui poursuivent le gibier blessé grâce à l’odorat.

Brossage et entretien : régulier
Education et remarque concernant son comportement : doux, affectueux, sensible, timide, réservé. Education assez facile avec douceur
Risque de maladie : pas de problème particulier
Remarques : chasse le lièvre, le renard, le sanglier

Chiens comparables

Avis des internautes

11 commentaires

fanny de cathy - 10-08-18 14:40

en décembre 2016 nous avons trouvé dans notre jardin (en Andalousia) une femelle galgos ; un fils de fer barbelé autour du cou, le ventre côté droit ouvert et un squelette ambulant.Nous avons très doucement enlever le barbelé et avons soigné ses plaies lui avons donné du riz à mangé doucement de l'eau l'avons nettoyé avons eau et savon antiseptique. Achété un gros coussin spécial chien . Visite chez le vétérinaire vaccins collier et voilà Fanny est toujours avec nous et avec nos deux petites chiennes arrivées également chez nous. Une contrainte certes mais tellement d'affection ces galgos sont incroyables doux obéissants aimant chasseurs bref une race adorable. Elle a 9 ans et demi et fini ses jours dans le bonheur. Une horreur ce que les Espagnols peuvent leur faire. Voilà juste un message lancé une race adorable fidèle intelligente et douce. Cathy de Albox

13 sur 14 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Nourriture Vaccin Fugue Education
Galgo,Galga, à vie? de gerome (3 avis) - 27-04-18 14:06



On m'a dit qu'en adoptant un galgo, on ne change plus de chien.Je ne sais pas si c'est vrai, mais mon galguito et ma galguita (bb galgo) sont vraiment différent des autres chiens, ce sont des animaux à appréhender différemment des autres races. Si vous ne faites pas la différence, ils fugueront. Ce sont des chiens qui ont besoin d'un"référent" qui est soit un autre chien soi le maître et il est courant qu'ils fasse preuve d'hyper attachement, surtout les mâles. J'ai appris tellement avec eux et pour eux que je serai ravi d'aider quiconque veut ou a adopter un galgo.Ils sont extrêmement tactile, attachant et attachés.

13 sur 15 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Fugue
Re: de Gerard (2 avis) - 06-09-20 14:47

Exact, on ne change plus de chien; ça reste une adoption particulière pour les galgos espagnols qui arrivent avec un passé et une histoire qu'il faut deviner et pas tjrs facile à appréhender, il faut de la patience, de la douceur et de la fermeté et compter une bonne année pour que le chien se sente chez lui mais ces chiens s'adaptent vite et cherchent tjrs à faire plaisir, peut etre pas des chiens à mettre dans toutes les mains si on n'a pas le temps de les observer et de les laisser évoluer à leur rythme mais des amis merveilleux pour la vie; J'ai adopté en 2008 un galgo tjrs avec moi, bientôt 17 ans et une galga qui est partie mais pas un jour sans que je pense à ce trésor. Quel bonheur qu'il aient été sur mon chemin

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de ANABELLE - 23-05-20 10:19

Bonjour, je n'ai pas vu la date de ce message, je ne sais pas si il est récent ou pas! Je vous écris de l'étranger, et suis sur le point d adopter un galgo de 3 ans, presque 4, magnifique, mais, soudainement j ai vu 1 video de Cesar Milan avec un Greyhound agressif, j ai été assez surpfise de voir cela et, j ai lu un peu partout les aleas d une adoption de Galgo. J ai tellement lu de "défauts" agressivité, domination, vols poubelles, charobnards, destructeurs, fugitif ça tout le monde sait, mais en est t il vraiment comme ça? Je les sais bien différents des autres races, en comportement et caractère, mais vivre la réalité est bien différent! Je vais être sincère, j'hesite vraiment à poursuivre cette xdoption de peur de ne pas etre à la hauteur et me fsire dominer, zlors que j'ai de la poigne, mais je cherche dans le Galgo, que j'admire, franchement, un Ami. Cette race est elle un cauchemare? Je vous demande vite une réponse dans la mesure du possible, puisque je suis en plein proces d adoption, la covid 19 est la barrière, en ce moment qui freine le processus, et cela pour toute adoption et autres.

Merci beaucoup et vraiment.

Préservez vous de ce virus.

Cordialement

Anabelle

1 sur 1 personne a trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Gerard (2 avis) - 06-09-20 15:04

Je ne sais pas si vous avez adopté depuis ce message mais il est vrai que tout dépend du trauma ou pas du chien, seule l'asso pourra vous renseigner, il ne faut pas s'attendre non plus au chien parfait, ils arrivent souvent avec un gros bagage mais s'adaptent bien si on leur laisse le temps et qu'on les accompagne dans leur nouvelle vie, il faut faire connaissance et parfois ça prend du temps; on peut dire qu'ils sont un peu à part et comme décrit dans la fiche, discret, doux, très sensible, après ce sera une grande histoire d'amour

2 sur 2 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Carole - 05-06-20 01:02

Bonsoir Anabelle,

J'ai adopté une galga de 7 ans qui a été maltraitée à outrance. Les 4 premières semaines à son arrivée ont étaient cauchemardesques. Agressive avec mes 2 chats (pourtant testée chat et signalée ok). Elle terrassait sans cesse sous les clôtures pour s'enfuir. Il fallait reboucher les trous. N'obéissait absolument à rien et fuiyait tout le monde. Tous les jours je me disait: dans qu'elle galère je me suis mise! Au bout d'un mois il y a eu comme un déclic. Elle a commencé à s'attacher à moi. 2 mois après son arrivée, elle avait développé un hyper-attachement envers moi. Elle est mon ombre! S'entend très bien avec les chats (ils lui passent entre les pattes et sont assis en rang d'oignons en attendant la gamelle). Depuis, elle ne connaît plus la laisse. Je l'enmène partout avec moi. Elle me suit de si près qu'elle me marche souvent sur les pieds. Elle est extrêmement douce, affectueuse et hyper obéissante. Je vais avec elle dans des endroits où elle peut se défouler. Elle s'éloigne d'environ 100 mètres mais a toujours son regard sur moi. Elle arrive ventre à terre au 1er appel. Elle est joyeuse, intelligente et jamais vu la moindre agressivité (mis à part le 1er mois avec mes 2 chats). C'est une merveille, que du bonheur! Je n'imagine plus ma vie sans elle. Il m'a fallu faire preuve de patience, douceur mais aussi de fermeté. Répéter 80x par jour le même ordre et féliciter. Je n'ai rien laissé passer mais sans crier. Cela ne sert à rien. Toute ma vie j'ai eu des chiens. Elle est spécialement attachante et attachée à moi. Elle ne va avec personne d'autre même ma fille qu'elle voit tous les jours n'arrive pas à aller la promener. Quand elle voit que je ne suis pas pour la promenade, elle bloque et impossible de la faire avancer. Elle rentre dans la maison. C'est mon amie, ma merveilleuse compagne.

Soyez patiente, ferme mais juste et tout ira bien. Pas besoin de poigne. Ne rien lâcher dès le début et surtout lui donner de l'amour, le couvrir de carresses, lui parler avec douceur et le laisser prendre place au bout du canapé. Petit à petit, il se rapprochera de lui-même. Ne le forcez pas. Il viendra quand il le voudra, quand il aura confiance. Aujourd'hui, elle et moi on partage le même coussin devant la télé.

Bonne chance et longue vie à vous 2.

10 sur 10 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Napoli (2 avis) - 06-10-19 12:15

Nous avons un galgo de 5 ans 1/2 que nous avons adopté il y a 2 ans 1/2 pour le sauver de son triste sort en Espagne et d'ici quelques jours nous accueillerons une galga de 7 ans qui vient aussi d'Espagne. Nous partageons toit à fait votre avis, ce sont des chiens merveilleux, très attachants et comme vous le dites très attachés. On peut dire en effet qu'il a les chiens et les Galgos (ou plus largement les Lévriers) qui sont à part.

4 sur 4 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de DUCROS Hélène - 01-04-19 15:05

Bonjour, il y a une semaine nous avons accueilli Rayo de Sol chez nous. Un merveilleux galgo de 4 ans 1/2. C'est le chien de mes rêves, doux, calme, affectueux, tendre. Il a besoin de beaucoup de présence, j'ai l'autorisation de l'amener avec moi au bureau et c'est tant mieux ! Au niveau du comportement rien à dire, il s'est très bien habitué au canapé et à sa couchette toute douce. Il est très gourmand, mais ne mange pas énormément. Il est vrai qu'il a été dans une famille d'accueil durant 4 mois avant d'arriver chez nous et cette famille a fait un travail merveilleux. Nous l'avons adopté auprès de l'assocation Lévriers 74, sa présidente Béatrice Bouvier est une personne formidable. A votre disposition pour plus de renseignements sur ce merveilleux chien.

3 sur 3 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de Maria - 14-03-19 15:36

Bonjour

Depuis longtemps je rêve d'adopter un galgo mais pas évident à cause de mon travail.

Je cherche des témoinage de personnes ayant adopté un galgo.

Merci d'avance

1 sur 1 personne a trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Re: de salmon (3 avis) - 21-09-18 12:18

Bonjour, j'accueille dans un mois ou deux une petite galguita de 5 mois. J'ai déjà 2 chihuahuas de 3 et 8 ans male et femelle, j'apréhende un peu cette arrivée car je n'ai jamais eu de gros chien! J'espère que cela va bien se passer avec les miens qui ne font que 2kg? On m'a dit qu'il pouvait les mordre pour jouer, ce qui serait fatal! J'ai un jardin cela suffira t il à ce chiot? Quel est leur caractère? help!! Merci pour votre aide je suis novice!!

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Problème de poids de Robert - 23-04-18 18:22


Bonjour, nous avons accueilli Franklin il y a bientôt 5 ans, à 3 mois. Séparé de sa maman et de sa fratrie lors du voyage Espagne/ France, il s'est vite accroché à moi au point de souffrir d'hyper- attachement. D'un naturel très anxieux ( d'autant plus si je ne suis pas dans son champ de vision- même le temps de ma douche!), je n'arrive pas à lui faire prendre de poids( 21- 23 kg pour 79 de garrot) alors qu'il mangé le double de sa ration ! Pas de problèmes sanguins, pas de vers! Auriez vous une astuce? Le véto le trouve bien musclé .

4 sur 5 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir tous les avis



Espace éleveur

Votre avis ou votre question sur 'Galgo espagnol'