Braque allemand à poil dur

Braque allemand à poil dur

Chien de chasse polyvalent et chien de compagnie
61 à 68 cm au garrot, femelle 57 à 64 cm
Longévité : 14 ans
Origine : Allemagne

Standard N° 98

Utilisation

Conformément au but recherché qui était de créer un chien de chasse polyvalent, le Drahthaar possède toutes les aptitudes nécessaires au travail en plaine, au bois et au marais avant et après le coup de feu.

Bref aperçu historique

Le Braque allemand à poil dur est un chien d’arrêt à poil dur « fil de fer », dont l’élevage a débuté à la fin du 19ème siècle (Griffon Korthals) ; depuis le début du 20ème siècle, sur la base de conceptions de « Hegew ald » (Siegfried, Baron de Zedlitz et Neukirch), il a été sélectionné dans le but explicite de créer un chien de chasse allemand à poil dur efficace et ferme de caractère.
Conformément au principe « l’efficacité conditionne le type », et en observant strictement la liberté des éleveurs, à partir des meilleurs sujets des races à poil rude (Pudelpointer, Griffon Korthals, Braque allemand à poil raide) et en introduisant par croisement le Braque allemand à poil court, on créa, en peu de temps, un chien de chasse qui se distinguait par son pelage pratiquement résistant aux intempéries et par la polyvalence de son utilité dans toutes les disciplines cynégétiques. Grâce à ses aptitudes, le Braque allemand à poil dur est devenu en quelques décennies, en Allemagne comme dans beaucoup d’autres pays, le préféré et le plus confirmé des chiens de chasse.

Aspect général

Chien d’arrêt distingué dans son aspect, au poil dur offrant une protection parfaite à la peau ; son expression est énergique et attentive. Les allures doivent être énergiques, d’une grande amplitude, faciles et harmonieuses.
Proportions importantes : La longueur du tronc et la hauteur au garrot doivent être autant que possible identiques. La longueur du tronc peut dépasser la hauteur au garrot au maximum de 3 cm.

Comportement / caractère

Ferme, maître de soi, équilibré, sans crainte du gibier, ni timide, ni agressif.

Tête

En rapport avec la taille et le sexe du chien. Lignes du crâne et du chanfrein légèrement divergentes.
Région cranienne :
Crâne : Plat, seulement légèrement arrondi sur les côtés, de largeur moyenne ; arcades sourcilières nettement développées.
Stop : Visiblement bien marqué.
Région faciale :
Truffe : Pigmentation intense d’une couleur qui correspond à celle de la robe. Narines bien ouvertes.
Museau : Long, large, puissant et épais ; chanfrein légèrement busqué.
Lèvres : Epaisses, bien appliquées et non couvrantes. Bonne pigmentation d’une couleur qui correspond à celle de la robe.
Mâchoires/dents : Dents fortes. Mâchoires puissantes présentant un articulé en ciseaux régulier et complet, c’est-à-dire que la face postérieure des incisives supérieures est en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures, les dents étant implantées à l’équerre dans les mâchoires. 42 dents selon la formule dentaire.
Yeux : Couleur la plus sombre possible; pas trop enfoncés dans les orbites, ni saillants, d’une expression vive et éveillée ; les paupières, qui épousent bien la forme du globe oculaire, ont des bords bien pigmentés.
Oreilles : De grandeur moyenne, leur attache est haute et large ; non papillotées.
Cou : De longueur moyenne, puissamment musclé ; profil supérieur légèrement galbé, profil inférieur sec.

Corps


Ligne du dessus : Droite et légèrement inclinée.
Garrot : Marqué.
Dos : Fort, bien musclé.
Rein : Court, large et musclé.
Croupe : Longue et large, en pente douce, bien musclée. Bassin large.
Poitrine : Large et bien descendue, bien développée dans sa partie antérieure, le sternum s’étendant aussi loin que possible vers l’arrière.
Côtes bien cintrées.
Ligne du dessous : Remontant vers l’arrière en arcure élégante et légèrement relevée, sèche.
Queue : En prolongation de la ligne du dessus, la queue est portée aussi horizontale que possible ou légèrement dirigée vers le haut ; elle n’est pas dressée ; ni trop épaisse ni mince. Pour la chasse, elle est écourtée d’une manière appropriée. (Dans les pays où la loi interdit la caudotomie, la queue naturelle peut être conservée ; elle devrait pouvoir atteindre le jarret et devrait être portée droite ou légèrement en forme de sabre).

Membres

Membres antérieurs :
Vue d’ensemble : Vus de face, droits et parallèles, vus de profil membres bien placés sous le corps. La distance du sol au coude devrait correspondre à celle du coude au garrot.
Epaules : Omoplates bien inclinées en arrière, fortement musclées.
Bonne angulation de l’articulation scapulo-humérale.
Bras : Aussi long que possible, bonne musculature sèche.
Cou des : Bien au corps, ni déviés en dehors ni tournés en dedans.
Bonne angulation entre le bras et l’avant-bras.
Avant-bras : Sec, d’aplomb, d’une ossature forte.
Carpe : Robuste.
Métacarpe : Légèrement incliné vers l’avant.
Pieds antérieurs : Arrondis, avec des doigts bien serrés et des coussinets suffisamment épais, fermes, résistants et bien pigmentés.
En station et en mouvement, les pieds sont parallèles à l’axe longitudinal du corps et ne sont déviés ni à l’intérieur ni à l’extérieur.
Membres postérieurs :
Vue d’ensemble : Vus de derrière d’aplomb et parallèles. Bonnes angulations du grasset et du jarret. Ossature robuste.
Cuisse : Longue, large et musclée. Angle coxo-fémoral bien angulé.
Grasset : Fort, angle fémoro-tibial bien angulé.
Jambe : Longue, musclée, nerveuse.
Jarret : Fort.
Métatarse : Court, en position verticale.
Pieds postérieurs : Arrondis, avec des doigts bien serrés et des coussinet suffisamment épais, fermes, résistants et bien pigmentés. En station et en mouvement, les pieds sont parallèles à l’axe longitudinal du corps et ne sont déviés ni à l’intérieur ni à l’extérieur.
Allures : Allures couvrant beaucoup de terrain, avec une bonne impulsion et des enjambées amples. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent droit vers l’avant dans des plans parallèles à l’axe longitudinal du corps. Belle prestance.
Peau : Bien tendue, elle épouse le corps sans former de plis.

Robe

Poil : Dur, « fil de fer », couché et dense. Poil de couverture de 2-4 cm de long, sous-poil serré et imperméable. Les contours du corps ne seront pas cachés par un pelage trop long. Le poil doit offrir par sa dureté et sa densité la meilleure protection possible contre les intempéries et les blessures.
Le poil de la partie inférieure des membres, de même que celui de la région inférieure de la poitrine et du ventre doit être plus court, mais néanmoins serré ; celui de la tête et des oreilles doit être plus court et en même temps plus serré, mais pas plus doux. Les sourcils accusés et la barbe fournie, sans longueur excessive et la plus dure possible, soulignent l’expression énergique de la face.
• Marron mélangé de blanc, avec ou sans plages de couleur.
• Noir mélangé de blanc ( grisonnée) avec ou sans plages de couleur.
• Marron avec ou sans taches blanches au poitrail.
• Rouan clair (blanc dominant mélangé de marron ou de noir).
D’autres couleurs ne sont pas admises.

Taille


Hauteur au garrot : Mâles 61-68 cm, femelles 57-64 cm.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Museau étroit, court ou pointu.
• Denture faible.
• Paupières très lâches.
• Dos ensellé ou dos de carpe.
• Sujet fortement surbâti à l’arrière.
• Coudes fortement déviés en dehors ou tournés en dedans.
• Jarrets clos, jarrets de vache ou en tonneau, aussi bien en position debout qu’en mouvement.
• Sujet qui va continuellement l’amble au pas et au trot ; démarche raide ; allures raccourcies.
• Pelage éclairci ; sous-poil insuffisant.
• Faiblesse de caractère ; peur du coup de feu ou du gibier ; agressivité, nervosité, sujet qui mord par peur.
• Prognathisme supérieur ou inférieur, arcade incisive déviée ; dents manquantes à part les PM1 ; pointes des canines trop rapprochées.
• Entropion, ectropion, hétérochromie (yeux de couleur différente).
• Queue courte de naissance ; queue cassée.
• Défauts de pigmentation.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : appartement avec sorties plusieurs fois par jour ou maison
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif, vous pouvez consacrer du temps à la promenade

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Chasse :
  • Chien d’arrêt. Ce sont des chiens qui trouvent le petit gibier, et pointe (c'est-à-dire indique ou se trouve le gibier).
  • Chien courant. Ce sont des chiens qui courent après le gibier non blessé ou qui poursuivent le gibier blessé grâce à l’odorat.

Brossage et entretien : hebdomadaire
Entente difficile : s'entend parfois difficilement avec d'autres chiens
Education et remarque concernant son comportement : vif, fidèle, équilibré. Parfois jaloux envers les autres chiens. Education ferme et douce
Risque de maladie : otite, arthrite
Avis des internautes

3 commentaires


ConfirmationGouix jean pau de gouix jean paul (2 avis) - 18-10-16 22:21

Ou peut-on confirmer cette race , je suis en Normandie ans la region d,Avranches et j'ai une chienne de 4 ans que je souhaiterai confirmer .

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Education du comportement général et en chasse de roland VIGUE - 14-08-15 15:11

Désireux de faire l'acquisition d'une femelle braque allemande dés ma prochaine fin d'activité ( 2016) comme animal de compagnie et de chasse (randonneur confirmé)souhaite conseils :

- Achat plutôt éleveur ou chenil ? si chenil à quelle conditions? si éleveur principaux critères de reconnaissance des bons professionnels

-Prix moyen du marché éleveur

-Prise en main à partir de 2,3,4 mois avant début éducation par soi même ou éleveur dans un premier temps?

- Couchage plutôt intérieur maison ou niche (literie paille souvenir d'enfance d'un père chasseur....) dans garage isolé mais non chauffé ?

-Alimentation tout croquette ou alimentation préparée occasionnellement aussi ?

Serai installé en Pyrénées orientales très beau territoire permettant grand battement des hommes femmes et des braques

merci pour votre lecture et réponse synthétique de votre part Roland VIGUE

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Education Comportement Nourriture

Re: Education du comportement général et en chasse de Caroline - 15-02-16 08:37

Un chien n'a pas sa place dans une niche . Jai un Braque allemand et cest mon deuxième Braque... Aucun des 2 n'a aimé etre dans le jardin seul en journée alors je l'imagine pas la nuit. Non mais les chasseurs n'ont jamais été des références en élevage de chiens sait exemption



Braque allemand à poil dur de Rossy - 02-01-10 15:13





Notre braque allemand, elle s'appelle Belle et à 9 ans,très bon chien, c'est un chien très affectueux, très intelligent, bon avec les enfants, aime courir dans les bois, elle s'en donne à coeur joie au chalet, peut rester aussi des heures coucher dehors à regarder partout, nous ont en veut un autre, je le recommande, (mais ne jamais donner la fessée ça ne donne rien, nous elle n'a jamais eu la fessée juste la punir est suffisant et cette règle je crois va pour tout les chiens) tout ceux que je connait qui en on un, en veuille un autre!

33 sur 38 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non




Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Braque allemand à poil dur'
Titre *
Message*
Votre photo sur 'Braque allemand à poil dur'
Votre nom *
Votre email *