Epagneul breton

Epagneul breton
ou Brittany spaniel

Chien de chasse et de compagnie
48 à 51 cm au garrot, femelle 47 à 50 cm
13 à 16 kg
Longévité : 13 à 14 ans
Origine : France
Chasse : 3/3
Compagnie : 2/3
Toilettage : 1/3
Travail : 0 garde
Inscriptions au LOF en 2007 : 5571 (8ème)

Standard N° 95

Utilisation

Chiens d’arrêt.

Bref aperçu historique

Originaire de France, plus précisément du centre de la Bretagne. Actuellement, numériquement, première race de chiens d’arrêt français.
Probablement l’un des plus vieux chiens de type épagneul, amélioré dès le début du XXème siècle par divers croisements et sélections.
Un projet de standard de la race élaboré à Nantes en 1907, fut présenté et adopté lors de la première Assemblée plénière du Club à Loudéac (ex Côtes du Nord) le 7 juin 1908.
Ce fut le premier standard du « Club de l’Epagneul Breton à courte queue naturelle ».

Aspect général

Le plus petit des chiens d’arrêt.
L’épagneul breton est un Braccoïde à queue courte ou sans queue.
Harmonieusement construit sur une ossature solide sans être grossière.
L’ensemble compact et râblé, cependant sans lourdeur, restant suffisamment élégant. Le chien est vigoureux, le regard est vif et l’expression intelligente. Il présente l’aspect d’un petit « COB bréviligne » plein d’énergie, ayant conservé dans son évolution le modèle bréviligne désiré et fixé par les réformateurs de la race.
• Le crâne est plus long que le chanfrein, suivant le rapport 3 : 2.
• Ensemble de la tête proportionné avec le corps.
• Hauteur de la poitrine légèrement inférieure à la moitié de la hauteur au garrot.
• Longueur scapulo-ishiale égale à la hauteur au garrot (chien inscriptible dans un carré).

Comportement / caractère

Chien s’adaptant à tout milieu, sociable, à l’expression intelligente et attentive, équilibré mentalement.
Chien d’arrêt polyvalent, sur tout gibier et en tout terrain, passionné précocement.
Remarquable dans la recherche, allures, sens olfactif, étendue d’exploration, spontanéité et tenue de l’arrêt, rapport et aptitude au dressage.

Tête

Présente des reliefs bien ciselés. La peau est bien adhérente.
Région cranienne :
Crâne : Légèrement arrondie vue de face comme de profil. Vu de dessus les faces latérales sont très légèrement convexes.
Les lignes cranio-faciales sont parallèles. La largeur du crâne prise entre les arcades zygomatiques est inférieure à sa longueur.
Les arcades sourcilières ne sont pas proéminentes mais forment une courbe légèrement arrondie. Le sillon médian ainsi que la crête sagittale sont peu marqués. L’occiput comme les arcades zygomatiques sont moyennement marqués.
Stop : En pente douce.
Région faciale :
Truffe : Large à narines vastes, humides et bien ouvertes, de couleur en harmonie avec la robe, comme les bord des paupières et orifices naturels.
Chanfrein : Le chanfrein est rectiligne, les faces latérales du museau sont presque parallèles.
Lèvres : Sans laxité, de peu d’ampleur, assez fines et bien appliquées.
L’inférieure discrètement masquée par la supérieure, dont le contour s’incurve progressivement jusqu’à la commissure peu apparente et bien close. Ensemble sans dépigmentation.
Mâchoires/dents : Denture bien implantée, complète et saine. Articulé en ciseaux.
Joues : Peu chargées, peau bien adhérente.
Standard FCI N°95 / 05.05.2003 /F 3
Yeux : Légèrement obliques. D’expression intelligente, douce et franche, légèrement ovales, non globuleux, aux paupières fines et bien appliquées, bien pigmentées. L’iris de couleur en harmonie avec la robe, de préférence foncée.
L’expression des yeux associée au mouvement de la base des oreilles vers le haut, concourent à la véritable « expression bretonne ».
Oreille : Attachée haut, triangulaire, assez large plutôt courte, (tirée vers l’avant, l’extrémité du pavillon de l’oreille atteint le stop). Partiellement couverte de poils ondulés surtout dans la partie supérieure, l’extrémité étant couverte de poils ras. Toujours très mobile quand le sujet est attentif ou en action.
Cou : Il est de moyenne longueur et bien musclé, tronconique et légèrement galbé mais jamais roué. Bien dégagé des épaules, sans fanon.

Corps

Ligne du dessus : Rectiligne jusqu’au rein et le début de la croupe.
Garrot : Suffisamment mobile et peu ressorti sans être empâté.
Dos : Rectiligne, court et rigide, intimement lié avec le rein.
Rein : Court, large et musclé.
Croupe : Très légèrement inclinée, large et musclée.
Poitrine : Descendue jusqu’au niveau de la pointe du coude, large avec la côte suffisamment cerclée, sans être cylindrique. Sternum large et peu relevé vers l’arrière. Les dernières côtes longues et souples.
Ventre : Légèrement relevé.
Flanc : Peu remonté et de peu d’étendue.
Queue : Attachée haut, portée horizontalement / ou légèrement tombante, / souvent frétillante quand le chien est attentif ou en action.
L’épagneul breton peut naître anoure ou brachyoure.
Lorsque la queue est coupée, la longueur idéale est de 3 à 6 cm ; elle ne doit pas dépasser 10 cm.

Membres

Membres antérieurs : Membres d’aplomb. Articulations souples et robustes.
Standard FCI N°95 / 05.05.2003 /F 4
Epaule : Mobile, longue (30% de la hauteur au garrot), bien appliquée avec des muscles épais. Son obliquité est celle d’un galopeur, comprise entre 55 & 60 degrés sur l’horizontale. Les deux sommets des omoplates sont proches de 5 cm.
Bras : Large, épais avec des muscles saillants. Sa longueur est très légèrement supérieure à celle de l’épaule. L’angle scapulo-huméral est compris entre 115 & 120 degrés.
Avant-bras : Musclé et nerveux. Sa longueur est légèrement supérieure à celle du bras. Sa direction doit être proche de la verticale.
Métacarpe : Robuste tout en conservant une certaine souplesse, légèrement oblique (son obliquité est comprise entre 10& 15 degrés, sur la verticale).
Pieds antérieur : Plutôt rond, doigts serrés, coussinets fermes, ongles courts.
Membres postérieurs : Membres d’aplomb bien parallèles vus de derrière.
Cuisse : Large avec des muscles épais et saillants. Son obliquité par rapport à l’horizontale est comprise entre 70 & 75 degrés.
Jambe : De longueur très légèrement supérieure à celle de la cuisse avec des muscles secs et saillants. Large dans sa partie supérieure, s’amincissant progressivement vers l’articulation du tarse. L’angle fémoro-tibial est proche de 130 degrés.
Jarret : Sec, avec des tendons apparents.
Métatarse : Robuste, vu de profil, sa direction est très proche de la verticale.
Pieds postérieur : Plus long que l’antérieur, tout en conservant les mêmes caractéristiques.
Allures : Les différentes allures sont faciles mais puissantes, régulières et vives. Les membres se déplaçant bien en ligne sans oscillations verticales exagérées du corps et sans roulis, la ligne de dos restant ferme. Le galop est l’allure principale sur le terrain, les foulées sont rapides et d’amplitude moyenne, les postérieurs ne sont pas rejetés vers l’arrière (galop rassemblé).
Peau : Peau fine, adhérente et bien pigmentée.
Standard FCI N°95 / 05.05.2003 /F 5

Robe

Poil : Le poil doit être fin, non soyeux, plat ou très légèrement ondulé sur le corps. Jamais frisé. Ras sur la tête et la face antérieure des membres. Ces derniers sont pourvus postérieurement d’un poil abondant avec des franges qui diminuent progressivement de longueur jusqu’au carpe et au tarse et même en dessous.
Couleur : Robe « blanc & orange », « blanc & noir », « blanc & marron », à panachure moyennement envahissante à plages irrégulières. Robe pie ou rouannée, quelquefois mouchetée sur le chanfrein, les lèvres et les membres. Avec également des taches feu (fauve de l’orangé au foncé), au chanfrein, sur les lèvres, au dessus des yeux et aux membres, au poitrail et au dessus de l’attache de la queue chez les tricolores. La liste étroite en tête est souhaitable dans toutes les robes. La robe unicolore n’est pas admise.

Taille

Mâles : Taille minimale : 48 cm.
Avec une tolérance de – 1 cm.
Taille maximale : 51 cm.
Avec une tolérance de + 1 cm.
Femelles : Taille minimale : 47 cm.
Avec une tolérance de –1 cm.
Taille maximale : 50 cm.
Avec une tolérance de + 1cm.
Taille idéale pour les mâles : 49 à 50 cm, pour les femelles : 48 à 49 cm.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Caractère : Timidité, regard fuyant.
• Lignes de tête : Très légèrement divergentes.
• Truffe :
• Denture : Articulé en pince. Dents mal implantées.
• Chanfrein :
• Lèvres : Epaisses, pas assez ou trop descendues. Laxité excessive.
• Yeux : Globuleux, en amande ou ronds.
• Oreilles : Attachées trop bas, étroites à l’attache.
• Dessus : Ensellé ou voussé.
• Croupe : Trop étroite, très avalée.
• Abdomen : Volumineux, levretté.
• Pieds :
• Cou : Trop court et empâté. Léger fanon.
• Rein : Long, étroit et faible.
• Flancs : Trop creux, souvent associés à un rein faible, manquant de largeur.
• Membres : Manque d’ossature. Coudes décollés. Sujet panard ou cagneux.
• Poil : Court sur le corps.
Défauts graves :
• Comportement : Tempérament indolent.
• Crâne : Arcades zygomatiques trop proéminentes. Stop très marqué, arcades sourcilières trop proéminentes.
• Yeux : Clairs, regard méchant, d’oiseau de proie.
• Cou : De longueur excessive. Fanons marqués.
• Allure : Gêne dans les allures.
Défauts éliminatoires
• Tout défaut caractériel à savoir : chien mordeur, agressif envers ses congénères ou l’homme. Sujet peureux.
• Manque de type : Insuffisance des caractères ethniques, le sujet dans son ensemble ne ressemblant plus à ses congénères.
• Taille : Sortant des limites du standard.
• Ligne de tête : Convergence caractérisée.
• Panachure anormale :
Tache blanche sur les oreilles ou œil dans le blanc. • Yeux :
• Mâchoires : Prognathisme.
• Denture : Les PM1, ainsi que les M3 sont considérées comme sans importance. Il ne pourra être admis, que l’absence de 2 PM2, ou de 1
• Pigmentation : Ladre marqué à la truffe ou aux paupières.
• La présence d’ergot même rudimentaire.
• Anomalie morphologique grave.
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
Standard FCI N°95 / 05.05.2003 /F 7
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : appartement avec sorties plusieurs fois par jour ou maison
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être présent, vous pouvez consacrer plusieurs heures à votre chien

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Chasse :
  • Chien d’arrêt. Ce sont des chiens qui trouvent le petit gibier, et pointe (c'est-à-dire indique ou se trouve le gibier).
  • Chien rapporteur. Ce sont des chiens qui vont rechercher le gibier abattu par le chasseur quel que soit le terrain (eau, marécage,…).

Brossage et entretien : bihebdomadaire
Education et remarque concernant son comportement : equilibré, doux, bon caractère. Education facile avec en douceur
Risque de maladie : otite
Remarques : odorat développé, chasse surtout le gibier à plumes. A besoin d'être canaliser jeune

Chiens comparables

Eleveur

L'avis de l'éleveur

Situation de famille : Toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants

Utilité :
  • Chien de compagnie
  • Chien d'arrêt
  • Chiens de recherche d'explosifs et stupéfiants
  • Aide auprès des malades psychiques
  • Aide en hopitaux ou maison de retraite
  • Chien et handicape sensoriel

Brossage : hebdomadaire

Entretien : Beaucoup de caresses !

Entente difficile avec les autres chiens et les chats

Education : Doux et gentil

Aboiement : n'aboit jamais

Nourriture : Frolic

Avis des internautes

44 commentaires

laisse ou harnais ? de Lydia Belleux - 17-02-17 08:11



Nous venons d'adopter un petit épagneul mâle de 10 ans, à peu près, abandonné.

Il est très , très gentil, très facile à vivre.Nous lui donnons une belle vie, grâce à beaucoup d'affection, au jardin, aux promenades quotidiennes.

Justement, il tire sur la laisse, je le retiens facilement,car il est petit (43 cm au garrot), mais je crains pour sa trachée.Peut-on tenter de l'éduquer, vu son âge, ou vaut-il mieux l'équiper d'un harnais ?Merci beaucoup.

3 sur 3 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Education

Re: laisse ou harnais ? de Lognoul - 03-03-17 21:09

pour ma part, j'ai adopté le harnais. Nous avions un joli collier comme on en vend maintenant mais ma chouchoute (recueillie à 7 ans et demi) s'étranglait ... Autre chose j'ignore "qui" a dit que l'épagneul breton n'aboyait pas ! La mienne non seulement aboie sur les autres chiens, les chats, les vélos, les promeneurs. Evidemment, l'ayant adoptée adulte, j'ignore sa vie antérieure ... Elle "chante" aussi très bien, ma petite soprano !



Pourriez vous m éclairer épagneul où croisé de Vivier - 18-05-16 12:14

J ai sauvé cette chienne de la rue elle est resté petite , va avoir deux ans race épagneul , croisé la un peu perdu

2 sur 5 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Aboit de Lady - 05-04-16 18:20

Bonjour j'ai recueillis une jeune épagneul breton de 7 mois malheureusement elle aboit sur tout ce qui passe.

Y-a-t-il une manière d'éviter cela sans collier spécial.

Merci d'avance.

3 sur 5 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Aboiement Fugue

Re: Aboit de Amandine - 04-01-17 14:40

Bonjour, qu'avez vous fait du coup ?!



Re: Aboit de Simon - 17-04-17 16:00

Il faut l'occupe elle ni fera plus attention les aboiements vont disparaitre



Elevages d'Epagneuls bretons en Belgique de Micheline Nagels - 10-03-16 19:15

Bonjour,

J'aimerais connaître les coordonnées d'un ou de plusieurs élevages de ces chiens, qui aient une bonne réputation pour la qualité de leur élevage.

Merci

5 sur 6 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

quelle marque ?? de rachid abidi - 19-10-14 19:30





j veux savoir sur mes chiots ? ep breton croise braque

17 sur 26 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Sally de marie - 04-06-14 22:29

mon épagneul breton de 13 ans qui aime la sieste mais aussi les balades - elle aime la compagnie des autres chiens, elle vit avec une douzaine de poules sans souci elle sait qu'elle n'est pas à la chasse, j'espère la garder encore quelques temps superbe race de chien par contre depuis quelques années elle aboie assez souvent

32 sur 34 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non
Voir aussi Aboiement

Re: Sally de caroline - 15-01-16 13:14

bonjour mon chien ( épagneul breton) aboie nous pansons qu il est content ? mon chien a 7 ans c est un beau bébé que nous aimons beaucoup voila pour votre question



Re: Sally de Yves23 - 25-11-17 23:40

Mon épagneul breton n'aboie plus du tout depuis deux ou trois ans sans que je n'aie rien fait pour.

Il a 17 ans et demi.



epagneul breton de epagneul breton - 04-06-14 13:19

l'epagneul breton est mon chien préféré, j'en ai eu un pendant 10 ans et j'habitais en appartement et il a très bien vécu, j'aimerais en avoir un autre sauf que j'ai maintenant juste un appartement de 70m2 et je peut le sortir environ on va dire 1à2 heures par jour et le week end je suis dans ma maison de campagne donc je peut le laisser en liberté en plus mon pere va a la chasse, si tu peux me repondre au plus

18 sur 21 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

epagneul breton de - 10-01-14 21:59


j'ai un epagneul breton et ces un chien adorable et a ses petit endroit ou il aime bien se metre il et tres calin et tres sociable question chasse ces un tres bon leveurs aussi bon a l'arret et au rapport je vous le conseille

41 sur 51 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Voir tous les avis



Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Epagneul breton'
Titre *
Message*
Votre photo sur 'Epagneul breton'
Votre nom *
Votre email *