Brachet tyrolien à poil lisse

ou Tiroler bracke

44 à 50 cm au garrot, femelle 42 à 48 cm
Origine : Autriche

Standard N° 68

Utilisation

Le brachet tyrolien est un chien d’utilité idéal pour la chasse en forêt et à la montagne. On l’emploie individuellement (en solo) comme chien courant pour forcer le lièvre et le renard ou comme chien de recherche au sang pour retrouver n’importe quel gibier blessé.

Bref aperçu historique

Comme tous les chiens courants, le Brachet tyrolien est un descendant du chien courant celtique ; avec son poil double il incarne le type le plus pur du chien de chasse.
L’empereur Maximilien Ier utilisait déjà au Tyrol vers les années 1500 ces nobles brachets pour la chasse ; dans ses livres de chasse il est rapporté que c’est parmi eux qu’on choisissait les limiers. C’est vers 1860 que débuta au Tyrol l’élevage systématique en race pure ; le standard fut rédigé en 1896 et la race fut reconnue officiellement en 1908. Parmi les nombreuses et anciennes variétés de brachets originaires du Tyrol, seules les variétés fauve et noir et feu ont survécu.
En 1944 on a écarté du standard le brachet tyrolien de petite taille.

Aspect général

De taille moyenne doté d’une ossature passablement solide ; chien fort, musclé, nerveux, robuste et sain, aux lignes longues et harmonieuses ; il est inscriptible dans un rectangle, un peu plus long que haut.

Comportement / caractère

Chien au caractère bien équilibré et doté d’un odorat très fin ; c’est un chasseur passionné qui quête et force avec endurance de manière autonome ; il est bien gorgé, il a du perçant et son sens de l’orientation est excellent.

Tête

Région cranienne :
Crâne : Large, sec, légèrement bombé.
Stop : Marqué.
Région faciale :
Truffe : Noire, pas coupée verticalement.
Museau : Moyennement haut, droit.
Lèvres : Courtes, tout juste appliquées.
Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux, denture solide et complète. Une dentition complète de 42 dents est recherchée ; l’absence d’au total 2
PM1 ou PM2 (prémolaires 1 ou 2) est tolérée ; les M3 (molaires 3) ne sont pas prises en considération.
Yeux : Globe oculaire grand, pas enfoncé dans l’orbite ; ouverture palpébrale ronde, iris de couleur marron foncé. Bords de la membrane nictante pigmentés ; les paupières épousent bien la forme du globe oculaire.
Oreilles : Oreille large, attachée haut, arrondie vers son extrémité ; quand on la tire sans exagération vers l’avant, elle atteint la canine de la mâchoire supérieure.
Cou : Modérément galbé, ni rentré ni trop dégagé, sec, sans fanon.
Corps : Long.
Garrot : Bien sorti, il marque le point le plus élevé du dessus.
Dos : Droit, ferme, moyennement large.
Croupe : Moyennement inclinée, pas en pupitre, large et longue.
Poitrine : Très bien descendue, modérément large, poitrail bien bombé.
Ventre : Un peu remonté, flancs moyennement descendus.
Queue : Attachée haut, longue, elle atteint au minimum la pointe du jarret ; quand le chien est excité, elle est portée haut ; la courbure en forme de sabre est admise. La queue en brosse avec poil serré est recherchée.

Membres

Membres antérieurs : Droits.
Epaule : Oblique, bien musclée.
Bras : Bien angulé
Membres postérieurs : Bonnes angulations des postérieurs.
Cuisse : Large et très bien musclée.
Pieds : Robustes, avec des doigts serrés et bien cambrés ; coussinets résistants.
Allures : Couvrant beaucoup de terrain, très rapides, soutenues.

Robe

Poil : Poil double, dense, plutôt grossier que fin, avec sous-poil ; le ventre n’est pas glabre ; bonnes culottes sur les cuisses ; queue bien pourvue de poils en forme de brosse serrée.
Couleur : Fauve ou noir et feu (peut aussi être tricolore).
Variété fauve : Rouge, rouge cerf, rouge-jaune. Une couleur jaune trop claire n’est pas recherchée.
Variété noir et feu : Manteau ou selle noires avec des marques feu rouges en général pas nettement délimitées aux membres, poitrail, ventre et en tête. Des marques feu au-dessus des yeux sont admises (chien quatreoeillé).
Marques blanches : (Valable pour les deux variétés de couleur) collier, marques blanches au poitrail et dans la région sternale, aux pieds et aux membres. L’absence de marques blanches n’est pas un défaut.

Taille

42-50 cm.
Hauteur au garrot : Mâles : 44-50 cm.
Femelles : 42-48 cm.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Levretté, trop haut sur pattes, trop bas sur pattes.
• Crâne grossier.
• Lèvres pendantes.
• Oeil vairon .
• Oreille trop courte, trop longue, plissée.
• Dos trop long, trop mou.
• Sujet craintif.
Défauts éliminatoires
• Truffe brune.
• Prognathisme supérieur ou inférieur.
• Absence de plus que 2 prémolaires 1 ou 2.
• Chien carrément panaché.
• Chien de couleur foie.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : maison avec jardin clôturé où le chien peut courir
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif, vous pouvez consacrer du temps à la promenade

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Chasse :
  • Chien courant. Ce sont des chiens qui courent après le gibier non blessé ou qui poursuivent le gibier blessé grâce à l’odorat.

Brossage et entretien : régulier
Education et remarque concernant son comportement : equilibré, affectueux. Education assez facile
Risque de maladie : pas de problème particulier
Remarques : chasse le lièvre, le renard, recherche au sang. Odorat très fin

Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Brachet tyrolien à poil lisse'
Titre *
Message*
Votre photo sur 'Brachet tyrolien à poil lisse'
Votre nom *
Votre email *