Beauceron

Beauceron
ou Berger de Beauce
ou Beauceron Bas-Rouge

Chien de berger, de garde et de compagnie
65 à 70 cm au garrot, femelle 61 à 68 cm
35 à 40 kg
Longévité : 13 à 14 ans
Origine : France
Chasse : 0/3
Compagnie : 2/3
Toilettage : 0/3
Travail : +++ garde
Inscriptions au LOF en 2007 : 2945 (14ème)

Standard N° 44

Utilisation

Chien de berger et de garde.

Bref aperçu historique

Chien de Beauce, Beauceron et Bas-Rouge sont les noms retenus à la fin du XIXème siècle pour désigner ces anciens chiens de berger français de plaine, de même type, à face rase, au poil dur et court dont les oreilles étaient écourtées. Le corps était marqué de feu, notamment aux extrémités des quatre pattes, ce qui avait incité les éleveurs d’alors à appeler ces chiens « Bas-Rouge ». La robe était ordinairement noir et feu mais il existait aussi des chiens gris ou entièrement noirs, même entièrement fauves. Ces chiens étaient élevés et sélectionnés pour leur aptitude à conduire et à garder les troupeaux.

Aspect général

Le Beauceron est un chien de grande taille, solide, rustique, puissant, bien charpenté et musclé, sans lourdeur.
Proportions importantes : Le Berger de Beauce est un chien médioligne. La longueur du corps, de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse doit être légèrement supérieure à la hauteur au garrot.
La tête est longue : 2/5 de la hauteur au garrot. La largeur du crâne et la hauteur de la tête sont légèrement inférieures à la moitié de à la longueur de la tête. Le crâne et le chanfrein sont de même longueur.
Comportement / caractère
Chien d’un abord franc et sans peur.
L’expression est franche, jamais méchante ni peureuse ni inquiète.
Le caractère du Beauceron doit être sage et hardi.

Tête

La tête est bien ciselée avec des lignes harmonieuses. Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont sensiblement parallèles.
Région cranienne :
Crâne : Plat ou légèrement arrondi d’un côté à l’autre. Le sillon médian est peu accusé, la crête occipitale est apparente au sommet du crâne.
Stop : Peu accusé, à égale distance de l’occiput et de l’extrémité du museau.
Région faciale :
Truffe : En rapport avec le museau, bien développée, jamais fendue et toujours noire.
Museau : Ni étroit ni pointu.
Lèvres : Fermes et toujours bien pigmentées. La lèvre supérieure doit venir couvrir la lèvre inférieure sans ballotter. A leur commissure, les lèvres doivent former un très léger commencement de poche qui doit rester ferme.
Mâchoires/dents : Denture forte présentant un articulé en ciseaux.
Yeux : Horizontaux, de forme légèrement ovales. L’iris doit être marron foncé, en tout cas, jamais plus clair que noisette foncé même si les feux sont clairets. Pour la variété arlequin, l’œil vairon est admis.
Oreilles : Haut placées. Elles sont portées droites si elles sont coupées, ni divergentes, ni convergentes, pointant légèrement vers l’avant.
L’oreille bien portée est celle dont le milieu passe par une ligne imaginaire prolongeant les côtés de l’encolure. Les oreilles naturelles sont semi-dressées ou tombantes. Elles ne doivent pas être plaquées.
Elles se présentent plates et plutôt courtes. La longueur de l’oreille naturelle doit être égale à la moitié de la longueur de la tête.
Cou : Bien musclé, d’une bonne longueur, raccordé harmonieusement aux épaules.

Corps

Ligne du dessus : Le dos est droit. Le rein est court, large et bien musclé. La croupe est peu inclinée.
Garrot : Bien marqué.
Poitrine : Le périmètre thoracique dépasse la hauteur au garrot de plus de 1/5. La poitrine descend bien jusqu'à la pointe du coude. Elle est large, haute et longue.
Queue : Entière, portée bas, elle descend au moins jusqu'à la pointe du jarret, sans déviation, formant un léger crochet en forme de J.
En action, la queue peut être portée au plus haut dans le prolongement de la ligne de dessus.

Membres

Membres antérieurs : Ils sont bien d’aplombs, vus de face et de profil.
Epaules : Obliques et moyennement longues.
Avant-bras : Musclés.
Pieds : Forts, ronds, compacts. Les ongles sont toujours noirs. Les coussinets sont durs mais cependant élastiques.
Membres postérieurs : Bien d’aplomb vus de profil et de derrière.
Cuisse : Large et musclée.
Jarret : Fort, descendu pas trop près de terre, la pointe se situant aux environs de ¼ de la hauteur du chien au garrot, formant avec la jambe un angle bien ouvert. Les métatarses sont presque verticaux, légèrement en arrière de la pointe de la fesse.
Pieds : Forts, ronds, compacts.
Ergots : Par tradition, les bergers ont tenus à conserver le double ergot.
Les ergots forment des pouces bien séparés avec ongles, assez près du pied.
Allures : Souples et dégagées. Les membres restent bien en ligne.
Le Berger de Beauce doit avoir un trot allongé avec une bonne amplitude du mouvement.

Robe

Poil : Ras sur la tête, fort, court, gros, ferme et couché sur le corps, de 3 à 4 cm de long. Les fesses et le dessous de la queue sont légèrement mais obligatoirement frangés. Sous-poil court, fin, dense et duveteux, de préférence gris-souris, très serré, qui n’apparaît pas au travers du poil de couverture.
• pastilles au dessus des yeux
• sur les côtés du museau, diminuant progressivement sur les joues sans jamais atteindre le dessous de l’oreille
• au poitrail ; deux taches sont préférées
• la gorge
• sous la queue
• sur les membres, se perdant progressivement en montant sans toutefois envahir plus de 1/3 du membre, montant un peu plus haut à l’intérieur des membres. b) Arlequin (bleu bigarré marqué de fauve) : gris, noir et feu, la robe est en parties égales gris et noir, les taches étant bien réparties, avec parfois plus de noir que de gris. Même répartition des feux que pour la variété noir et feu.
Tache blanche discrète tolérée au poitrail.

Taille

Mâles : 65 cm à 70 cm au garrot.
Femelles : 61 cm à 68 cm au garrot.

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Chien agressif ou très peureux.
• Taille sortant des limites du standard.
• Ossature très légère.
• Oeil trop clair, ou vairon (sauf pour les arlequins).
• Truffe fendue, de couleur autre que noire, ladre.
• Prognathisme avec perte de contact, absence de 3 dents et plus (les
• Oreilles naturelles totalement dressées et fermes.
• Membres postérieurs excessivement panards.
• Ergot simple ou absence totale d’ergots aux membres postérieurs.
• Queue écourtée ou enroulée sur le dos.
• Robe : couleur et texture autres que définies par le standard.
Absence totale de feux. Poil hirsute. Nette tache blanche, bien visible au poitrail. Variété arlequin : trop de gris, noir d’un côté, gris de l’autre, tête toute gr ise (absence de noir).
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
Avis du vétérinaire

L'avis du vétérinaire

Modes de vie
Logement : maison avec jardin clôturé où le chien peut courir
Situation familiale : toutes les situations familiales, compatible avec la présence de jeunes enfants
Disponibilité : vous devez être du type sportif et présent, vous pouvez consacrer plusieurs heures à votre chien, ces heures seront en grande partie consacrées à la promenade

Utilités
Chien de compagnie :
  • Chien comme animal de compagnie. On attend de ces chiens qu’ils tiennent compagnie, qu’ils apportent de l’affection, leur présence, leur fidélité, leur constance et leur joie de vivre.
Garde :
  • Conduite de troupeaux. Ce sont des chiens destinés à guider le troupeau d’un endroit à un autre avec ou sans les ordres du propriétaire.
  • Chien de protection de troupeaux. Ce sont des chiens qui sont tout le temps avec le troupeau et qui le protège contre les prédateurs.
  • Chien de garde de locaux ou chien d’alarme. Ce sont des chiens qui évitent l’intrusion de personnes malveillantes en dissuadant ou en aboyant (chien d’alarme).
Chien de recherche :
  • Chien de recherche dans les décombres. Ce sont des chiens utilisés dans les éboulements pour rechercher les blessés et personnes à sauver.
  • Chien de recherche en avalanches. Ce sont des chiens utilisés dans les avalanches pour rechercher les blessés et personnes à sauver.
  • Chien de recherche en explosifs ou stupéfiants. Ce sont des chiens utilisés pour rechercher la présence d’explosifs et de stupéfiants.
Chien pour personnes handicapées :
  • Chien pour personnes souffrant d’un handicap sensoriel. Ce sont des chiens utilisés pour aider la vie quotidienne des personnes malvoyantes ou malentendantes. Il est nécessaire de leur apporter une éducation spécialisée.
Chien de police et sécurité :
  • Chien utilisé pour aider le travail de police et de sécurité. Ce sont des chiens utilisés par les policiers ou agents de sécurité pour dissuader et interpeller. Il est nécessaire de leur apporter une éducation spécialisée.

Brossage et entretien : bihebdomadaire
Entente difficile : s'entend parfois difficilement avec d'autres chiens
Education et remarque concernant son comportement : dynamique, obéissant, tenace. Entente problématique avec les chiens. Education stricte
Risque de maladie : dysplasie de la hanche, dermatite bulleuse nécrosante
Remarques : maturité tardive

Chiens comparables

L'avis de l'éleveur

Type de logement : Maison avec jardin clôturé

Aboiement : aboie de temps en temps

Avis des internautes

74 commentaires

Beauceron Malinois de BOSS Rond - 21-11-13 19:48




Bonjour j'ai une femelle Beauceron croisée Malinois et j'avoue que c'est un chien de "caractère" hélas vivant dans la maison familliale elle n'écoute que moi .....

Très dur de se faire entendre et comprendre c'est un chien à prendre dés son plus jeune âge dans un gant de velours avec une main de fer.

Peau de colle trop câline débordante d'affection. J'ai dressé pas mal de chiens mais celle-ci me donne du fil à retordre .... Si vous avez des conseils ils sont les bienvenus ma chienne a 8 mois je l'ai depuis 2 mois elle commence à écouter mais uniquement moi. Mes parents se font ballader elle les prend pour des (copains) Donc quand je vois que des gens ont ce genre de chiens dans un 50 mètres carrés ça me laisse dubitatif. La mienne est en maison 150 m² et immense terrain et ça ne lui suffit pas !!!! Ne rendez pas ce genre de chien malheureux il leur faut de l'espace merci

7 sur 10 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Re: Beauceron Malinois de nabil - 06-01-14 00:52

Bonsoir, j'ai un beauceron de 4mois et demi qui vit tres bien en appartement et il est nullement malheureux bien au contraire, il s'y plait a merveille, ce n'est pas le fait d'avoir 1000 m de jardin qui rend le chien heureux mais plutot l'attention qu'on lui porte, le mien sort en ballade ts les jours, rencontre plein de gens et plein de chiens, et ca c'est le plus important je pense, il m'obeit ainsi qu'a ma femme de la meme maniere.



beauceron de 9 ans de Christian - 28-10-13 21:37

Je possede un beauceron de 60kg c'est une grosse brut mais gentil ' enorme caractére il à besoin de caresse mais pas trop ( si l'ont samuse avec un baton ou autre il grogne et il est cappable ,pas forcement de mordre mais d'attraper le bras ) pouquoi cette reaction alors qu'il n'à jamais eu une simple giffle sur le museau

4 sur 5 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Beauceron de Fanny - 24-09-13 13:59

La vie en appartement est elle envisageable?

avc sortie plusieurs par jour bien sûr!

Merci de votre réponse

4 sur 5 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Re: Beauceron de Camille - 09-10-13 15:54

Le beauceron devient un chien très sage en grandissant mais il est extrêmement dinamique jeune. Il nécessite tout au long de sa vie de longues promenade et la possibilité de courir. Il perd pas mal ses poils en été. Tout cela mis à part c'est une véritable joie de vivre avec lui.



beauceron un jour beauceron toujours de veyssiere - 31-07-13 16:07

J'ai eu un beauceron en appartement dont la mère "travaillait" très bien pour garder un troupeau de chèvres en Dordogne, de plus elle avait pigé que sa patronne cherchait les truffes et elle s'y était mise avec succès !

Mon chien, son fils, était le plus beau le plus intelligent le plus gentil et j'en passe ! Mon fils (bipède) a appris à marcher en s'accrochant à lui, à tout ce qui dépassait : oreilles, babines, testicules .. Haïdouk avait compris que je ne voulais pas d'un chien méchant et respectait ça et grosso modo tout ce qui pouvait nous faire plaisir : un amour de chien qui nous faisait rire ! Un tique l'a tué il me manque encore !

8 sur 9 personnes ont trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Voir tous les avis



Espace éleveur



Votre avis ou votre question sur 'Beauceron'
Titre *
Message*
Votrre photo sur 'Beauceron'(.jpg)
Taille de fichier < 1.5 Mo
Votre nom *
Votre email*